Deux main qui tiens un sphère avec des illustration d'une famille

Faut-il souscrire à une assurance vie ?

Vous vous demandez si la souscription à une assurance vie est obligatoire ? La réponse est non, elle est facultative. Toutefois, il ne faut pas être indifférent aux nombreux avantages qu’elle donne à son assuré.

Qu’est-ce qu’une assurance vie et quels sont ses avantages ?

Une assurance vie permet à une personne morale d’épargner de l’argent ou de transmettre un héritage à une ou des personnes de son choix. Pour certaines personnes, une assurance vie est un moyen pour veiller à ce que leur descendance soit à l’abri des besoins financiers dans l’éventualité où elles décèdent. En France, ce type de placement reste le plus privilégié bien qu’il ne soit pas obligatoire. Toutefois, beaucoup de français ignorent encore quels sont les avantages d’avoir une assurance vie.

stéthoscope et des papier s

En effet, l’assurance vie n’est pas un placement que l’on perçoit uniquement en cas de décès du souscripteur. Le vrai avantage de ce type d’assurance réside dans son principe d’origine : l’assuré a le droit de toucher la somme qu’il a épargné lorsque le contrat touche à sa fin. C’est pourquoi, on l’appelle également « assurance sur la vie ». Donc, c’est plutôt un contrat d’épargne qu’une assurance décès, contrairement aux idées reçues. Ce qui la différencie d’un placement normal, c’est que lorsque l’assuré n’est plus, l’argent épargné est tout de suite versé aux personnes qui ont été désignées par celui-ci du temps de son vivant.

Votre conseiller financier vous dira d’investir dans l’assurance vie car cela vous permet d’être déchargé de l’obligation de payer vos impôts sur votre contrat d’assurance vie après 8 années de souscription.

une personne qui signe un papier

Comment souscrire à une assurance vie ?

Un contrat d’assurance-vie est signé entre vous et la compagnie d’assurance pour une durée donnée. Si vous souhaitez y souscrire, vous devez tout d’abord payer un montant de départ, minimum une dizaine d’euros. Vous pouvez ensuite effectuer des versements complémentaires libres si vous le souhaitez. Vous devez aussi procéder à la désignation de vos bénéficiaires. A tout moment, vous avez la possibilité de changer votre choix. Pour ce qui est du versement des cotisations, plusieurs modes s’offrent à vous. En effet, vous pouvez soit verser un grand versement sous forme d’un capital ou les verser périodiquement selon votre possibilité : mensuellement, trimestriellement ou annuellement. Lorsque vous souhaitez récupérer la somme que vous avez investie dans votre assurance vie, la compagnie d’assurance vous propose deux options.
Vous pouvez bénéficier d’un versement unique, c’est à dire que la totalité de votre argent vous sera rendue. Sinon, le versement peut également se faire sous forme de rentes, ce qui signifie que vous pouvez être remboursé mensuellement pendant quelques années (pour le cas d’une rente temporaire) ou jusqu’à la fin de votre vie (pour le cas d’une rente viagère).