28 février 2018

Que penser des néo banques ?

Face aux longues procédures des banques classiques, une nouvelle alternative s’est présentée dans le temps. Les néo banques proposent sans cesse des offres alléchantes pour les consommateurs. Cela vaut elle vraiment la peine de muter pour ceux la ?

Les avantages

A la différence d’une banque classique, vous n’aurez pas affaire à un banquier mais à une jeune demoiselle. Ce dans un supermarché, chez un buraliste ou sur internet. Toutefois, les frais sont là. Vous devez donc être attentif et bien renseigné sur les offres d e chaque enseigne auprès de laquelle vous vous rendez. Les frais peuvent porter sur l’ouverture du compte. Il existe aussi les frais sur la tenue du compte. Les frais des transactions sont aussi à surveiller, notamment, en cas de retrait d’espèces. Les frais de retraits diffèrent en guichet automatique et en local bancaire. Pensez donc à vous renseigner sur l’ensemble de ces frais.

Droits au compte

Si vous êtes interdit bancaire, vous penserez sûrement à ces alternatives. Il n’y a cependant pas de quoi s’affoler puisque interdit bancaire veut simplement dire que vous ne pourrez émettre de chèques sur une période de cinq ans. En France, vous avez un droit au compte bancaire. Si dans l’éventuel cas où une banque refuse à un particulier l’ouverture d’un compte, elle devra le faire en  écrit. Cela peut s’avérer dans certains cas bénéfiques. En effet, vous pourrez porter ce refus à la Banque de France qui va obliger la banque d’ouvrir un compte à votre nom tout en ayant les services de bases gratuits.  A savoir que ces services de bases sont rapprochés de celles des néo banques. Ils comprennent l’absence de chèque, l’absence de découvert autorisé et les possibilités de prélèvement et de virement. Un exemple assez récent de ces néo banque est celuide l’opérateur Orange, Orange Bank.