28 février 2018

Pourquoi transférer son PEL ?

Le changement de banque implique beaucoup d’actions à effectuer pour un particulier. La loi Macron a été élue pour donner une certaine amélioration dans le plan fiscal. Le transfert du Plan épargne logement reste cependant un obstacle net dans le changement de banque.

Une décision difficile

Si vous avez décidé de changer de banque, il est normal que vous pensiez à un transfert de votre PEL. Peut-être est-ce même la connaissance de l’autre banque qui vous a donné l’idée de quitter l’ancienne. Sachez cependant que vous n’êtes pas partie prenante dans les décisions qui portent sur un éventuel refus du transfert. Le transfert se fait par accord entre les deux banques. La banque de départ peut refuser votre requête. Bien qu’elle soit facturée, perdre une somme n’est pas dans la politique des banques. Toutefois, la banque à laquelle vous avez pensé transférer votre somme peut ne pas accepter. Ceci, car les PEL sont rémunérés avec un taux bien supérieur à celui du marché.

Vos alternatives

Dans les cas où votre banque refuse la transaction, vous avez le droit de demander une justification auprès de cette dernière. Vous pouvez aussi effectuer une tentative dans le but de faire changer d’avis les conseillers. Si dans tous ces cas, vous n’avez pas changé d’avis et que votre banque refuse toujours, vous serez amené à clore votre PEL. Vous pourrez aussi maintenir votre PEL dans la banque d’origine. Ce ne sera pas cependant simple de faire des transactions sur cette somme via d’autres banques. En théorie, vous pourrez sûrement alimenter votre PEL depuis un compte d’un autre établissement. Cela est toutefois inconcevable et les banques ont tendance à avancer l’excuse des problèmes techniques. La dernière solution consiste alors à créer un compte dans votre banque d’origine dans le seul but d’alimenter votre PEL.