17 juillet 2019

Fréjus, destination privilégiée sur la Côte d’Azur varoise

Les côtes varoises comptent de nombreuses destinations dont les visiteurs comme les habitants tombent facilement amoureux. Le département peut notamment s’enorgueillir de la beauté des décors qu’offre les îles de Porquerolles, de Port-Cros ou du Levant, lesquelles forment l’emblématique Presqu’île de Giens, à dix minutes d’Hyères ; c’est également dans le Var que familles, couples ou groupes d’amis se retrouvent, parfois suite à une périple dans une destination proche, pour profiter de plages paradisiaques ou de la diversité du patrimoine naturel. Dans cet article, nous vous donnons une idée de ce qui vous attend lors d’un séjour en camping Fréjus, l’une des plus belles destinations sur la Côte d’Azur varoise.

Une force d’attraction qui ne date pas d’hier

Le séjour en camping Fréjus est bien évidemment une occasion rêvée d’admirer la grande bleue qui délimite la ville. Celle-ci est également délimitée par le Massif de l’Estérel ou encore par deux rivières connues dans la région : l’Argens et le Reyran. La cité a toujours suscité la curiosité ou l’intérêt d’étrangers depuis la nuit des temps, à l’image des Ligures ou es Romains, qui y commerçaient par bateaux ; Fréjus est aujourd’hui l’une des principales destinations touristiques de la Côte d’Azur, en particulier ans la partie varoise.

Les empreintes des Romains

Du temps des Romains, Fréjus occupait une place stratégique dans le domaine du commerce maritime. En effet, le port de la ville faisait office de carrefour incontournable sur la voie aurélienne. Sur décision de l’empereur Octave, en 31 avant J.-C, les galères de la flotte d’Antoine et de Cléopâtre y stationnèrent, après une cinglante défaite lors de la bataille d’Actium. Le passage des Romains n’a pas totalement disparu, comme en témoignent, aujourd’hui encore, les vestiges tels que arènes (à proximité de la gare), le théâtre romain (centre-ville), l’aqueduc (avenue du XVe corps), etc.

Le passé médiéval de Fréjus

C’est surtout dans le cœur historique de la ville que l’on peut se faire une idée de l’empreinte que le Moyen-Âge a laissée. On se presse par exemple pour rejoindre la place Formigé où l’on retrouve le groupe épiscopal autour de la cathédrale Saint-Léonce et sa tour carrée. Les visiteurs ont en même temps la chance de s’offrir des promenades tranquilles sur les rues piétonnes aux abords du cloître. De nos jours, les artisans qui y sont installés forment le « Circuit de Métiers d’Art ».

Le patrimoine militaire et le passé colonial de Fréjus

Fréjus a notamment joué un rôle important lors de la Première guerre mondiale. En effet, les garnisons coloniales s’y acclimataient avant d’aller se battre sur les fronts. C’est au cours de cette période par exemple que les Africains ont bâti la mosquée Missiri (aujourd’hui monument historique) et les Indochinois une pagode bouddhique. Aujourd’hui encore, Fréjus accueille le 21ème Régiment d’Infanterie de Marine.

Fréjus, la station balnéaire

L’affluence touristique bat bien évidemment son plein en été, de même que certains incontournables comme le port, où l’on se retrouve en terrasse, autour d’un rosé et de quelques filets de rougets… Les férus de VTT s’adonnent à leur passion au Roc d’Azur sur la Base Nature, qui est en même temps l’espace où les habitant ont pour habitude de prendre en famille un grand bol d’air marin le weekend…