31 janvier 2019

Immobilier nantais : Dans quels quartiers faut-il investir ?

Le transport maritime et l’agroalimentaire constituent des piliers essentiels pour l’économie nantaise, de même que le pôle aéronautique ou le numérique. Mais c’est surtout le secteur tertiaire qui représente le fer de lance de l’économie de la ville.
Nantes est également une des plus importantes villes étudiantes et touristiques de France. Ce sont autant d’atouts qui font de Nantes le premier pôle économique du Grand Ouest – plus de 30.000 entreprises ont leur siège dans la ville.
La cité des Ducs représente aussi un marché prometteur pour le secteur immobilier. Elle est d’ailleurs souvent comparée avec Lyon, une autre grande ville étudiante qui, elle aussi, sait tirer parti du virage du numérique.
Mais alors, où investir à Nantes ? Eléments de réponse.

La reprise du dynamisme de l’immobilier nantais

L’immobilier est un secteur en plein expansion à Nantes. La ville est d’ailleurs l’une des destinations les plus prisées dans les portails d’annonces. Au cours des trois derniers trimestres cependant, les prix du marché ont constamment baissé. Mais c’était manifestement une tendance temporaire. En effet, on constate désormais que les acquéreurs ne traînent pas des pieds pour faire des offres d’achat. Le prix moyen d’un bien classique, sans vue ou jardin, se situe à environ 2.500 € le mètre carré. Bien entendu, il ne s’agit que d’une fourchette moyenne qui est loin de refléter la diversité des prix selon les quartiers ciblés.

Les quartiers à privilégier pour investir à Nantes

Le centre-ville fait partie des secteurs incontournables pour un investissement immobilier à Nantes. La stabilité financière garantit la sécurité des investissements. Mais il existe d’autres caractéristiques qui séduisent les acquéreurs, en l’occurrence la présence de nombreux commerces et l’efficacité de moyens de transport. En même temps, le centre-ville est un des secteurs les plus chers de la ville. La proximité des commodités contribue à faire grimper le prix au mètre carré de la zone. Les habitants sont des étudiants, des familles, des jeunes professionnels, des retraités…
L’Île de Beaulieu est l’autre secteur qui intéresse le plus les investisseurs. Le fait qu’il longe la Loire est prompt à séduire les acquéreurs. C’est en tout cas le secteur idéal pour un investissement locatif pour étudiants.
Dervallières est un quartier résidentiel apprécié pour son calme. Les cadres figurent parmi les premiers acquéreurs dans cette zone. Les jeunes familles à la recherche de quartier calme y trouvent aussi leur compte, d’autant que les enfants peuvent profiter de vastes étendues d’espaces verts et de parcs. La fourchette des prix se situe entre 1.700 € et 3.200 €.