22 janvier 2019

Les « gurukuls » les plus recherchés en Inde

Il n’est pas difficile de trouver un ashtram paisible pour votre voyage yoga en Inde. Dans cet article, on se pencher plus particulièrement sur 3 des « gurukuls » les plus courus au pays de l’Indus.

International Center for Yoga Education and Research, Puducherry, Tamil Nadu

Ce « gurukul » est sans conteste le plus traditionnel et le plus immersif des ashrams indiens. On y enseigne un style classique qui englobe les 8 membres du yoga. L’établissement est par ailleurs connu pour sa formation de 6 mois des professeurs de yoga. Ce stage nécessite l’achèvement d’un cours par correspondance d’une année, et encore, seuls 10 étudiants sont admis. Les cours dispensés ne sont, en tout cas, pas destinés aux yogis occasionnels ou aux débutants. Les gourous se font d’ailleurs remarquer par la profondeur de leurs enseignements.
L’hébergement à l’intérieur du centre est obligatoire durant le stage. Dans votre quête de spiritualité, attendez-vous à un régime végétarien strict et des contacts très limités avec l’extérieur.
Des cours de yantra de 3 semaines sont donnés une fois par an en février, pour un prix de 708,34 € environ.

The Yoga House, Mumbai, Maharashtra & Varanasi, Uttar Pradesh

L’enceinte est moderne, lumineuse et accueillante. Cet établissement de Mumbai associe les connaissances et les pratiques traditionnelles indiennes à un mode de vie contemporain (notamment en termes de santé).
The Yoga House est un sanctuaire où les enseignements, la méditation et le yoga occupent la majeure partie de la journée. La nourriture est végétarienne, et encore, elle est rare.
Le « sanctuaire » dispense des cours de hatha, vinyasa, Iengyar et ashtanga. En plus des cours quotidiens, les professeurs organisent des retraites de yoga dans tout le pays.

Himalayan Iyengar Yoga Center (HIYC), Dharamkot, Himachal Pradesh & Arambol, Goa

Ancien disciple de BKS Iyengar, Sharat Akora s’est fait un nom dans l’univers du yoga pour son approche sérieuse et dévouée à la tradition. Son école, le HIYC, passe ses étés à Dharamkot, un village pittoresque de l’Himalaya au-dessus du camp des réfugiés tibétains de Mcleodganj, et passe ses hivers à Arambol, l’ancienne ville balnéaire de l’Extrême Nord de Goa.
Tous les étudiants, quelle que soit leur capacité, doivent d’abord suivre le cours obligatoire de cinq jours avant de passer à la formation d’enseignant et à des cours spécialisés comme la thérapie par le yoga, le yoga pour Vipassana et le yoga avec Ayurvéda. Outre l’enseignement respecté, le lieu d’été du centre, une montagne à l’ombre des glaciers, au milieu de forêts de chênes, de rhododendrons et de pins, sans oublier la résidence voisine du Dalaï Lama, est un véritable attrait.