16 juillet 2019

Escapade en famille sur l’Ile de Ré

Malgré la forte affluence touristique en été, en particulier depuis qu’elle est reliée à la Rochelle par une courbe majestueuse de trois kilomètres, l’Ile de Ré – qui ne serait tout à fait plus une île à en croire certains – a su garder l’authenticité de son décor naturel, contrastant notamment avec une Côte d’Azur devenue, depuis longtemps, une destination très bling-bling. L’Ile de ré est en tout cas la destination la plus prisée en Charente-Maritime, propice notamment aux vacances familiales. De nombreux visiteurs s’y pressent et reviennent pour une cure de thalasso, profitant notamment des bienfaits de l’eau de mer ou des algues, mais aussi de la pureté de l’air marin…

Un décor naturel préservé malgré l’affluence touristique

Nombreux sont ceux qui sont tenté par un séjour (plus ou moins court) en camping Ile de Ré. Le fait que l’île soit toute plate permet de répartir cette foule sur cent kilomètres de littoral et autant de pistes cyclables. La promenade à vélo, pieds nus, est d’ailleurs presque une mode en été, presque le signe d’une certaine nonchalance. Même les plus jeunes enfants s’y mettent, avec leurs vélos à roulettes.

Une destination propice aux vacances familiales

Au fil des années, des rituels estivaux finissent par s’imposer quand on vient en famille sur l’île Blanche. Le matin, on fait les courses au marché – les marchés des villages alentour accueillent les visiteurs tous les jours de la semaine en haute saison ; vient ensuite l’heure du pique-nique en tribu et du déjeuner ; l’après-midi, on se retrouve sur la plage pour se baigner ou s’offrir quelques instants de farniente sous le soleil, ou encore pour des tablées entre amis en fin de journée, alors que les adolescents se retrouvent généralement dans les bars de Saint-Martin ou Le Pergola à La Couarde.

L’Ile de Ré se visite aussi en mi-saison

Les promenades à pied ou à vélo sont des occasions parfaites pour explorer des forêts de pins ou admirer les petits villages blancs aux volets verts alentour. Le séjour en camping Ile de Ré permet surtout d’apprécier un ensoleillement presque aussi fort que dans le Sud-Ouest, ce qui fait d’ailleurs que la chaux des maisons et les figuiers forment un décor quasi méditerranéen. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’île Blanche est aussi surnommée le « Midi atlantique ».

Les différentes activités sur l’ile de Ré

Les surfeurs et les kitteurs trouvent leur bonheur quand le vent se lève. De nombreux spots sont répartis sur une bonne partie de la côte sud, mais on en trouve également à l’ouest la plus longue plage de l’île : La Conche (quatre kilomètres de littoral).

Les enfants en bas âge ne sont pas en reste. Avec leurs parents, ils rejoignent plutôt Trousse-Chemise, au nord, un rivage sans vague. Certaines familles vont jusqu’à La Patache où elles ont la chance de déguster une crêpe ou une grillade sur une terrasse de plage, avec la mer en face, comme si on était au bout du monde.

Saint-Martin et La Flotte

Les habitués de l’île Blanche savent que ces deux bourgs historiques se visitent de préférence hors saison, en particulier quand le ciel se voile. L’un comme l’autre peut s’enorgueillir de la richesse de son patrimoine architectural : la citadelle de Vauban à Saint-Martin est par exemple classée au patrimoine mondiale de l’Unesco. Ces deux destinations emblématiques s’apprécient aussi pour le chapelet de terrasses sur leur port, dont La Martinière, le glacier le plus réputé de l’Ile de Ré.